Accueil

JB6JB7

Après avoir raconté le monde par le truchement de la télévision, Joël Bellein l’appréhende désormais par la musique. Si sa guitare, puis le chant font partie intégrante de son existence depuis l’enfance,          Joël Bellein s’y consacre maintenant pleinement.

Joël, journaliste de télévision en France et à l’étranger, chante alors pour ces amis. « Par respect pour eux, je me suis mis à travailler les arrangements et à diversifier mon répertoire. » Un répertoire fait principalement de chansons populaires françaises : Georges Moustaki, Nino Ferrer, Pierre Vassiliu ou Maxime LeForestier… »Les passantes est l’une de mes préférées. Poème composé en 1911 par Antoine Pol et mis en musique par Brassens trente ans plus tard, cette chanson est d’une modernité prégnante ». S’attachant aux textes, Joël veut pouvoir ajouter son humanité à celle de ses prédécesseurs. Le déclic réel est intervenu en 2008 avec l’achat d’une guitare de très bonne qualité, une Martin’. « Une première intervention au Saint-Georges  lors d’une manifestation culturelle à Vendôme  » Zinc de livres » m’a ouvert les portes ». Depuis Joël se produit sur scène dans des soirées, des bars, restaurants…